« Unseen Tours » : à Londres, les SDF sont les guides

4 septembre 2013 13 h 44 min1 commentaire

Visites de Londres pour le moins insolites, les « Unseen Tours » proposent aux touristes et locaux de découvrir ou redécouvrir les artères de la capitale anglaise sous le regard unique de guides SDF. Formés et rémunérés par l’entreprise sociale éponyme, les sans-abri retrouvent confiance en eux via ce projet atypique. Depuis leur lancement en 2010, les « Unseen Tours » made in London ont fait des émules dans une dizaine d’autres villes du monde.

Unseen-Tours

© Graham Turner/ The Guardian

Hormis de rares historiens, difficile de trouver plus fin connaisseur d’un quartier qu’un sans-abri qui en prend le pouls nuit et jour depuis des années. Permettre aux SDF de porter la casquette de guides touristiques était donc loin d’être une ineptie. Les membres du mouvement d’aide aux sans-abri Sock Mob à l’origine du projet ont eu du flair, c’était en 2010.

Regard insolite

Ils collectionnent les années d’exclusion et pourtant Hazel, Henri, Viv, Liz et John tirent aujourd’hui un vrai plaisir à faire découvrir un Londres insolite dont eux seuls ont le secret. Etudiants, touristes ou Londoniens, ils sont plusieurs milliers à avoir arpenté les artères de la capitale anglaise via les « Unseen Tours ». Cinq quartiers sont au programme : London Bridge, Shoredith, Covent Garden, Brick Lane et Mayfair.

« En employant des personnes sans-abri et mal-logées nous souhaitons changer le regard que la société porte sur eux. Car en rassemblant des gens issus d’horizons divers avec d’autres qui ont connu l’exclusion on peut faire tomber les barrières et clichés qui pèsent sur ces derniers » indique Catherine Kerr, coordinatrice des visites.

Un concept qui s’exporte

En pratique, entre 12 et 15 visites sont organisées chaque semaine. Un tour dure environ 1h30 et coûte entre 8 et 13 euros selon vos moyens. Les guides perçoivent 80% de la recette de chaque visite. Les 20% restants sont réinvestis dans l’entreprise en vue de recruter de nouveaux guides et d’élargir l’éventail des visites. « Unseen Tours » entend doubler le nombre de touristes accompagnés à moyen terme et embaucher pour ce faire deux nouveaux guides.

Il faut dire que la recette marche. Car outre les informations historiques partagées par n’importe quel guide traditionnel, l’humour et le charisme des SDF font mouche. Sans oublier les anecdotes sur le quartier que seuls eux connaissent. Signe de la réussite du projet, les « Unseen Tours » ont reçu plusieurs prix. Mieux, « le modèle est reproduit dans un nombre croissant de villes en Angleterre et à l’international » confie Catherine Kerr. Parmi elles Prague, Budapest ou Singapour. Et bientôt Barcelone où le concept sera lancé en octobre prochain.

Nicolas Blain

email
Tags:

1 commentaire

Répondre