Un paysan chinois amputé des deux bras fabrique ses propres prothèses bioniques

31 mai 2013 8 h 00 min1 commentaire

Sun Jifa, agriculteur chinois de 53 ans a conçu lui-même ses propres prothèses après avoir perdu ses bras lors d’une pêche à l’explosif. 8 ans de travail auront été nécessaires pour réaliser ces membres bioniques. L’homme met désormais son expérience au service d’autres personnes amputées en fabriquant des prothèses mécaniques qu’il vend 10 fois moins cher que celles proposées à l’hôpital.

Audace et ingéniosité

Tenir un verre, une fourchette, s’habiller, impossible lorsqu’on est amputé des deux bras. De cette réalité là, Sun Jifa n’en voulait pas. Suite à la perte de ses membres supérieurs il y a 9 ans, l’agriculteur chinois devait poursuivre son travail pour nourrSun Jifair sa famille. Choisir entre des prothèses bas de gamme de mauvaise qualité ou d’autres trop coûteuses vendues à l’hôpital, dilemme. Sun a répondu par l’audace et l’ingéniosité.

8 ans de recherche et développement plus tard, les prothèses sont là, elles fonctionnent, et même très bien. Moins d’un kilo pour cet assemblage de ferraille et de plastique. Parti de rien, l’homme a fait montre d’une opiniâtreté peu commune. Aujourd’hui, il peut poursuivre son travail et vaquer à ses occupations librement. Jolie victoire sur la résignation qui aurait pu le gagner au lendemain de son accident.

Coup double

Un inventeur de ce genre passe rarement inaperçu. Très vite, l’histoire de Sun Jifa a été rapportée aux quatre coins de l’Empire du Milieu. Il est devenu une star nationale, et d’autres personnes amputées sont venues à lui. Depuis, il leur fabrique des prothèses bioniques au dixième du prix de celles proposées à l’hôpital. Avancée sociale donc, et commerciale aussi, puisque Sun a déjà vendu 1.000 paires de bras artificiels.

Nicolas Blain – @Nicolas_Blain

Le détail avec cette vidéo proposée par Le Monde

Tags:

1 commentaire

  • je trouve ça super !!! et que cela nous encourage à s’émerveiller chaque jour de toutes nos possibilités de vivre heureux quand on a nos deux bras et nos deux jambes !!! bravo à cet homme opiniatre, déterminé, et heureux malgré tout !!!

Répondre