Socialter, le nouveau magazine de l’économie innovante et durable

21 septembre 2013 15 h 16 minDéposez le 1er commentaire

Ils débarquent. Les 45.000 exemplaires du 1er numéro de Socialter seront en kiosque le 26 septembre. Fondé par Olivier Cohen de Timary, ce nouveau bimestriel de 100 pages entend zoomer sur les acteurs de « l’économie nouvelle génération » et autres innovations sociales en germe autour du monde.

Innovations et alliances

Socialter

Couverture du premier numéro

La sortie d’un nouveau magazine est toujours un événement. Plus encore à une époque où la presse essuie des années de vaches maigres à répétition. Socialter naît donc sous le sceau de l’audace. Bimestriel de 100 pages, le magazine entend mettre en lumière les pionniers qui façonnent une économie plus juste et plus durable via des modèles innovants.

« Notre mission est de parler de toutes les innovations ayant un impact social positif portées par des structures de l’ESS ou des grandes entreprises engagées dans le social business » indique Olivier Cohen de Timary. « Loin de représenter un modèle sparadrap, la social-économie est celle d’acteurs provenant d’horizons pluriels qui tissent des alliances pour résoudre les problèmes sociaux auxquels ni le marché, ni le public n’ont apporté de solutions ».

Fédérer une communauté

Nouvelle génération dit nouveau langage. Avec sa couverture fashy et son ton décalé, Socialter souhaite aborder des sujets économiques concrets de façon accessible et ludique. Et ce, autour d’un grand dossier thématique par numéro, accompagné d’autres rubriques dynamiques comme Socialab, tour du monde des innovations sociales, ou En Action, reportages sur des projets de terrain.

En partie financé grâce au crowdfunding, Socialter ne se résumera pas à un magazine papier. « Nous aurons également un site web » souligne Olivier Cohen de Timary. « Et au-delà, nous souhaitons fédérer une vraie communauté et dépasser le cadre du média en organisant à terme des évènements ». Des ambitions en cohérence avec le cœur du support papier. Forte d’une vingtaine de contributeurs, l’équipe de Socialter s’est assignée 3 objectifs « informer, inspirer, mobiliser ».  Ainsi les « articles mettront en lumière des initiatives réplicables à grande échelle » ajoute le jeune fondateur de 27 ans.

En débarquant dans le paysage médiatique français avec une ligne éditoriale clairement inspirante, Socialter apportera à l’évidence une nouvelle pierre à l’édifice du journalisme constructif. Rendez-vous le 26 septembre en kiosque.

Nicolas Blain

email
Tags: