Les gobelets réutilisables Ecocup ont le vent en poupe

7 avril 2015 22 h 38 min1 commentaire

Exit les gobelets sitôt utilisés, sitôt jetés. Réutilisables jusqu’à 100 fois, les gobelets Ecocup visent à réduire l’empreinte écologique des rassemblements sportifs et musicaux, avant d’être recyclés. Un projet récemment couronné par le prix Impact2 du Comptoir de l’Innovation.

Qui n’a jamais amèrement foulé les pelouses jonchées de détritus après un concert d’été ? C’est pour réduire la quantité de déchets, notamment plastiques, produits lors des grands événements populaires que trois amis, Flavien Casellas, Emmanuel Torrent et Brice Buscato décident de lancer Ecocup en 2005. Leur astuce est inspirée d’Espagne : instaurer une caution de 1 euro contre chaque gobelet utilisé. A la fin de l’événement, les festivaliers récupèrent leur argent en échange du verre.

Gobelets Ecocup

Gobelets Ecocup

Solidays, matchs de rugby, fêtes de Bayonne… Leurs gobelets conçus sans Bisphénol A se prêtent à tous les terrains et sont réutilisés jusqu’à une centaine de fois pour être ensuite recyclés. « Ecocup prend en charge de la vente à la location en passant par la gestion et la logistique de gobelets rigides et lavables », explique Emmanuel Torrent, cofondateur d’Ecocup. L’entreprise fabrique, livre, nettoie et gère elle-même le réapprovisionnement des sites.

Cap sur les aéroports et les gares

Ecocup c’est 35 millions de gobelets réutilisés par an. En 2014, l’entreprise sociale a ainsi contribué à éviter quelque 150 tonnes de déchets. Lauréat 2015 du Prix Impact2 décerné par le Comptoir de l’innovation, Ecocup voit aujourd’hui grand. « Le sport et la musique ont été les deux éléments moteurs du système. On serait maintenant prêt à l’adapter à tous les lieux où le jetable fait rage tels les aéroports et les gares», souligne Emmanuel Torrent.

Projet de "gobelet planteur d'arbres"

Projet de « gobelet planteur d’arbres »

Dans l’univers des gobelets, d’autres acteurs tentent de donner à ces petits récipients du quotidien un avenir plus vert. En témoigne le projet d’Alex Henige, étudiant américain qui développe un projet de gobelets fabriqués en papier biodégradable contenant des graines d’arbres. Une fois rapporté à l’enseigne qui vous a vendu votre café ou  jus de fruits, votre gobelet serait collecté puis remis à des ONG de reforestation afin être mis en terre. Une initiative utile au regard de 400 millions de gobelets utilisés et jetés chaque jour aux USA.

Estelle Grenon

Tags:

1 commentaire

Répondre


Rétroliens