Global Soap Project : le recyclage des savons d’hôtel arrive en Europe

15 mars 2014 13 h 18 min1 commentaire

Fort de son succès américain, Global Soap lance en ce printemps 2014 en Europe une filière de collecte et recyclage des savons usagés dans les hôtels. Le système qui lutte contre le gaspillage vise à prévenir les maladies dans les pays du Sud où les savons recyclés sont acheminés.

Global-Soap-Project

© Global Soap Europe

C’est lors d’un séjour outre-Atlantique que Derreck Kayongo, réfugié Ougandais immigré aux Etats-Unis constate que le savon de sa salle de bain d’hôtel, à peine entamé, est remplacé chaque jour par un nouveau. Originaire d’un pays où le savon est une denrée rare, il déplore l’énorme gaspillage. Plus de 2 millions de savonnettes sont en effet jetées chaque jour dans les hôtels américains. Loin de s’en laver les mains, il décide alors de lancer son activité de recyclage pour établir un pont entre ces hôtels et les habitants des pays en développement qui manquent de savon.

Savon collecté, recyclé et redistribué

« Des gens souffrent de maladies seulement parce qu’ils ne peuvent pas se laver les mains », souligne Derreck Kyaongo. Or faciliter l’accès au savon est pour l’Organisation Mondiale de la Santé un des moyens les plus efficaces et les moins coûteux de prévenir les diarrhées et autres pneumonies, qui font plus de 2,4 millions de victimes chez les enfants chaque année.

En pratique, Global Soap noue des partenariats avec d’importantes compagnies hôtelières comme Intercontinental ou Hilton ainsi que des hôtels indépendants pour les informer sur les opportunités de recyclage. Les hôtels intéressés contactent ensuite directement l’organisation pour calibrer les questions logistiques. Ils s’inscrivent sans frais au programme.

Implantation à Rome

Une fois l’accord passé auprès d’un hôtel, les femmes de chambre collectent les savons, souvent à peine utilisés, avant qu’un membre du personnel se charge de les conditionner et de les envoyer à l’usine de retraitement à Atlanta. Le transport est le seul coût assumé par l’hôtel. A l’usine, les savons sont triés, traités, aseptisés et refondus. De nouveaux savons sortent comme neufs de l’usine et sont envoyés à des ONG d’Afrique, Asie et Amérique Latine. Celles-ci les distribuent gratuitement lors de visites médicales ou actions de sensibilisation à la santé préventive.

Créé en 2009, le Global Soap Project a distribué à ce jour 2 millions de pains de savons dans 32 pays à des fins humanitaires ou dans le cadre de programme de sensibilisation à la santé. Plus de 500 hôtels d’Amérique du Nord se sont lancés dans l’aventure. En ce printemps 2014, Global Soap Europe fraîchement installé à Rome en Italie cherche à lancer la collecte et le recyclage des savons d’hôtels à travers le vieux continent. Les hôteliers intéressés par l’initiative peuvent dès à présent contacter l’organisation pour en savoir plus.

Estelle Grenon

Tags:

Répondre


Rétroliens