Equal for all : les chaussures aux semelles de solidarité

27 février 2014 15 h 57 min7 commentaires

Réunissez quatre copains d’enfance fans de chaussures, à l’âme d’entrepreneurs et au cœur solidaire et vous obtenez Equal for All. Cette jeune entreprise sociale spécialisée dans la fabrication de souliers éthiques et recyclables consacre environ 50% de ses revenus à des projets solidaires qu’elle conçoit elle-même. 

Equal-for-All

© Equal for All

Ils sont de cette génération montante pour qui le concept d’« entreprise sociale » est une lapalissade. Dépasser la seule finalité du profit allait de soi pour Yahya,  Jimmy, Nicolas et Jean-Loup. Comme une évidence. C’est ainsi que dès l’origine leurs chaussures sont façonnées pour générer un impact social.

Développer la plus-value sociale

Ethiques et recyclables, les 3000 premières paires sorties l’an dernier ont toutes été écoulées. Forts de ce succès, les quatre compères ont financé trois projets à vocation sociale. Réalisation d’une fresque murale par des ados à Cergy, visite du zoo d’Amnéville par des enfants malades de Strasbourg et mise à l’honneur d’artistes de rue lors d’un concert à Paris. Le tout après quelques mois d’existence seulement.

Côté engagement, Equal for All n’y va pas avec le dos de la cuillère. L’entreprise dédie environ 50% de ses bénéfices à des projets de solidarité. Trop ambitieux ou irréaliste lanceront certains. « Ce modèle est possible car les fondateurs, actionnaires et investisseurs n’auront pas un retour sur investissement au-delà 2 à 4% selon l’inflation » rétorque Jean-Loup Karst. « C’est un modèle économique basé sur les standards de ce qu’on appelle aujourd’hui l’économie positive. La maximisation des profits pour les entreprises n’est plus le seul objectif. L’objectif est également la maximisation de la plus-value pour la société dans son ensemble. »

Inspirer et sensibiliser

L’autre originalité du modèle tient dans l’élaboration même des projets et leur mise en œuvre. Contrairement à la plupart des entreprises qui soutiennent des actions solidaires extérieures, Equal for All conçoit et réalise elle-même les projets qu’elle finance. Yahya et ses amis ne font pour autant pas cavaliers seuls, puisqu’ils associent associations et experts à leurs projets.

Non contents de faire naître des actions solidaires, Equal for All aspire aussi à sensibiliser et inspirer.  « Au-delà de s’adresser aux clients, on souhaite s’adresser aux citoyens et aux futurs entrepreneurs en montrant qu’une autre façon d’entreprendre est possible » souligne Yahya Fallah. Le co-fondateur d’Equal for All interviendra cette année dans plusieurs écoles de commerce ainsi qu’à Sciences Po Paris.

Pour l’heure cinq nouvelles collections s’apprêtent à sortir, dont la première pour femmes. Equal for All espère vendre quelque 15 000 paires en 2014. Et multiplier d’autant le nombre de projets solidaires.

Nicolas Blain – @Nicolas_Blain

 

Tags:

7 commentaires

  • ECHEVERRIA Sylvie

    Excellente démarche, beaucoup d’encouragements et félicitations aux entrepreneurs d’Equal for All. En revanche, nous nous serions bien passés du ton défaitiste de la journaliste avec sa petite phrase assassine de fin de reportage.
    Sylvie ECHEVERRIA

    • Bernard Bélanger

      Moi je dit que dans ce monde égocentrisme c’est certain que vous allez vous faire achaler par toute sorte de compagnies et de syndicat qui vous diront que vous n’avez pas le droit de faire ça ou cela.Excuser mon défaitiste.Je vous souhaite bon succès et surtout bonne chance. B|

    • je suis tout à fait d’accord

  • Belle entreprise, mais dommage qu’il y ai du cuire sur les chaussures..

  • superbe entreprise ! continuez ! toutes mes félicitations !
    quel bel exemple de solidarité et d’entreprenariat ! Puis-je avoir une idée du prix de ces chaussures ?

  • Je rejoins Eva, belle initiative, cela est un pas dans le bon sens, mais dommage qu’il y ait du cuir de vache dans les chaussures. Si l’on veut un monde meilleur, le traitement infligé aux animaux est aussi à changer. « Equal for all, but not for animals… ».

  • Excellente initiative !
    Si une collection de chaussures sans cuir pouvait également être lancée ce serait simplement parfait !

    Bonne continuation

Répondre


Rétroliens