Des trottoirs qui nettoient l’air des villes

17 juillet 2013 13 h 29 min2 commentaires

Transports en commun, vélos publics, végétalisation, tout est bon pour réduire la pollution en ville. Nouveau venu parmi cet arsenal écologique, un trottoir nouvelle génération qui purifie l’air pollué de nos cités urbaines. Une avancée environnementale et sanitaire utile alors que la part de la population urbaine mondiale est en constante progression.

45% de pollution en moins

Trottoirs-nettoyeurs-air

© BBC

Démodé le pavé ? Pas vraiment. Des chercheurs de l’université d’Eindhoven aux Pays-Bas lui offrent une deuxième jeunesse prometteuse. Pour lutter contre la pollution urbaine, les scientifiques ont imaginé des trottoirs faits de pavés qui purifient une partie de l’air pollué.

En pratique, les pavés d’une des rues de la commune néerlandaise de Hengelo ont été aspergés d’oxyde de titane, un composé qui transforme les particules polluantes de l’air en éléments moins nocifs. Un an plus tard, les résultats sont sans appel. L’efficacité est prouvée. La rue aux pavés « aspirateurs de pollution » affiche un air plus propre en oxyde d’azote de l’ordre de 45% comparé au reste des axes non traités d’Hengelo.

Utilité croissante

« Cette dernière étude montre le potentiel des surfaces modifiées chimiquement pour améliorer notre qualité de vie, surtout dans les grandes zones urbaines où les émissions liées aux voitures sont importantes » indique le président de l’Institution of Chemical Engineers. Le procédé pourrait en effet s’avérer fort utile pour des villes particulièrement polluées comme Mexico ou Pékin.

Des expériences similaires à celle de Hengelo ont été développées à Chicago ainsi qu’en Italie. Si ces pavés nouvelle génération restent à ce jour plus chers qu’un revêtement traditionnel, leur utilité environnementale et sanitaire croissante couplée à une probable réduction des coûts aideront certainement à leur déploiement. Une avancée d’autant plus utile que la part de la population urbaine mondiale ne cesse de croître. En 2012, 52% des habitants de la planète étaient citadins.

Nicolas Blain

Le détail en images dans ce reportage (en anglais) de la BBC

email
Tags:

2 commentaires

  • Bonjour,
    Une invention de ce genre est vraiment plus qu’utile car la pollution ne cesse d’augmenter. En attendant que cela se réaliser, on peut déjà opter pour un purificateur d’air pour assainir l’air dans la maison

  • Bonjour,
    Très intéressant, à quand une commercialisation en grande série ? Cela devrai intéresser un grand nombre de métropoles, à moins que le coût ne soit vraiment prohibitif

Répondre