A 16 ans, elle invente un bioplastique issu de peaux de bananes

14 août 2013 12 h 41 min3 commentaires

Lycéenne de 16 ans originaire d’Istanbul, Elif Bilgin a développé un bioplastique à partir de peaux de bananes. Une alternative écologique à la production de plastique aujourd’hui principalement issue du pétrole. Fruit de 2 ans de travail, la trouvaille de l’adolescente turque a reçu un prix de 50.000 dollars du magazine Scientific American.

2 ans de recherches

Bananes

Fernando Stankuns/Flickr

Marie Curie est l’un de ses modèles. Elif Bilgin, lycéenne turque de 16 ans pourrait bien un jour elle aussi se voir distinguée du prix Nobel. Pour l’heure, elle s’est vue décerner une bourse de 50.000 dollars par le magazine Scientific American. Sa trouvaille : un bioplastique développé à partir de peaux de bananes.

En s’inspirant de ce qui se fait déjà avec les pelures de mangues, l’adolescente a réussi au terme de 2 années de recherche à transformer la cellulose contenue dans la peau de banane en un plastique écologique. Le matériau pourrait notamment être utilisé comme isolant de câbles.

En lice au Google Science Fair

Celle pour qui la « science est une vocation » aime à citer Thomas Edison pour expliquer la persévérance dont elle a fait preuve pendant ses recherches. Avant d’aboutir à la bonne formule, « je n’ai pas échoué, j’ai juste trouvé dix mille moyens qui ne fonctionnaient pas » lance-t-elle dans la vidéo de présentation de son projet. Elif Bilgin et son bioplastique sont aujourd’hui en lice au concours Google Science Fair qui récompense la fine fleur des jeunes espoirs scientifiques. Résultat attendu en septembre.

Nicolas Blain

Le projet en images

email
Tags:

3 commentaires

Répondre